Cloud Temple, devient le 4ème acteur et le premier infogérant français à être certifié SecNumCloud par l’ANSSI*. Grâce à cette qualifcation, qui représente plusieurs années de travail et 7 M€ d’investissements, Cloud Temple va pouvoir proposer à ses clients une offre de ‘cloud de confiance’, en parfaite conformité avec le droit européen.

Créé dans un contexte d’accélération de la numérisation des entreprises et de croissance de la cybercriminalité (notamment en raison de la crise sanitaire), le label SecNumCloud est une qualification de sécurité mise en place par l’ANSSI à destination des opérateurs cloud, qui proposent des services IaaS (Infrastructure as a Service), PaaS (Platform as a Service), ou SaaS (Software as a Service). Avec ce référentiel commun qui permet de s’armer contre les lois extracommunautaires, l’ANSSI a pour objectif de proposer une approche ‘centralisée’ plutôt que de laisser les entreprises négocier leurs exigences de sécurité avec chaque partenaire ou fournisseur dans le cadre de leur transformation digitale. 

 « Pour être qualifiés SecNumCloud, nous avons dû prouver que notre offre respecte, dans sa globalité, les critères et bonnes pratiques listés dans le référentiel de l’ANSSI en matière de sécurité des systèmes d’information. Ce référentiel prend en effet en compte l’intégralité des aspects du cloud, tant technique que physique, contractuel qu’opérationnel. Ce travail a ainsi mobilisé une vingtaine de collaborateurs à temps plein depuis trois ans au sein de nos équipes et représenté un véritable investissement avec pas moins de 7 M€ consentis. »

Christophe Lesur, Directeur Général de Cloud Temple

Selon KPMG, « le cloud européen est un marché déjà fortement attractif, qui devrait connaître une croissance annuelle dépassant le 25% jusqu’à l’horizon 2030 pour atteindre un montant compris entre 300 à 500 milliards d’euros. »

Cependant, d’un point de vue juridique et réglementaire, le marché du cloud présente des risques élevés et une profonde incohérence entre les réglementations américaines et européennes, rendant la situation actuelle non pérenne. En effet, alors qu’en Europe le marché du cloud est dominé par les ‘hyperscalers’ -principalement américains Amazon, Google et Microsoft-, l’adoption de la loi sur la cybersécurité a ouvert la porte à la création d’un programme de certification européen demandé par nombre d’acteurs. Ce programme, baptisé ‘European Cibersecurity Certification Scheme’ (EUCS), représente un premier pas vers un cadre de certification de la cybersécurité harmonisé au niveau européen et est constitué de trois niveaux d’assurance : basique, substantiel et élevé, ce dernier niveau comportant les éléments du référentiel SecNumCloud.

« Cette certification arrive à un moment opportun pour tous nos clients qui, à l’aune de la crise sanitaire, ont dû accélérer leur transformation numérique. Aujourd’hui et sous la pression des métiers, l’infrastructure doit être transparente et savoir concilier le meilleur des deux mondes, souveraineté et ‘hyperscaling’, pour répondre avec fluidité et rapidité aux attentes des utilisateurs. Ainsi, nous sommes particulièrement fiers de pouvoir désormais offrir à tous nos clients cette nouvelle garantie ‘cloud de confiance’. »

Christophe Lesur

Keep in mind

Newsletter

Stay informed of all the latest Cloud Temple news by subscribing to our newsletter now.