« Peu de sociétés ayant déployé des applications SAP avaient fait le choix d’un environnement hébergé en Cloud Public. Aujourd’hui, nous avons conservé le même niveau de service, tout en baissant nos coûts d’hébergement et d’infogérance de 15 %. »

Richard Berlande, CIO du Groupe Serge Ferrari

A propos du Groupe Serge Ferrari

Le Groupe Serge Ferrari conçoit, développe et fabrique des toiles composites innovantes pour des applications d’architectures légères et d’aménagements extérieurs. L’histoire et le développement du Groupe s’inscrivent dans les enjeux actuels liés à l’environnement : contribuer à construire mieux, avec moins, maintenant. Destinées prioritairement à quatre marchés stratégiques et mondiaux – protection solaire, architecture tendue, structure modulaire, mobilier/marine – les solutions haut de gamme du Groupe (fondé en 1973) conjuguent durabilité, sécurité, design, confort et éco-responsabilité. Elles présentent, par ailleurs, un fort potentiel de développement et d’innovation pour des applications variées de construction et d’aménagement, allant des besoins de la vie quotidienne aux projets les plus spectaculaires.

Plus récemment, afin de répondre aux enjeux de la crise sanitaire de la COVID-19, le Groupe a annoncé le dépôt de brevets pour sa technologie AGIVIR permettant de réduire la charge virale des coronavirus à hauteur de 95% après un quart d’heure de contact et près de 99,5% après une heure de contact (par rapport à une membrane non-traitée).

Fort de plus de 1000 collaborateurs dans plus de 30 pays, d’une centaine de distributeurs,) et de 6 sites de production (1 en France, 2 en Suisse, 1 en Italie, 1 en Allemagne et 1 à Taïwan), le Groupe Serge Ferrari est ainsi devenu en moins de 50 ans une référence incontournable pour les plus grands architectes internationaux, tout en conservant la maîtrise de son développement.

Après une introduction en Bourse réalisée en juin 2014, les actionnaires de Serge Ferrari ont décidé d’entamer une démarche de modernisation du système d’information (SI) de l’entreprise, avec pour triple objectif de professionnaliser le service utilisateurs, de sécuriser l’ensemble de l’infrastructure et d’externaliser la partie support.

La problématique

Initiée dans la foulée, la première étape a consisté à mener un appel d’offres auprès de 5 à 6 acteurs du marché, dont Cloud Temple, ce qui a permis à Serge Ferrari de valider son choix d’externalisation et de migration de l’ensemble de son infrastructure informatique et de ses applications SAP dans un Cloud Privé à ce stade du projet.

L’objectif : évoluer vers un modèle plus flexible et plus agile, tout en rationalisant les ressources nécessaires associées. Au regard de son implantation internationale, le groupe voulait également unifier ses bases de données et exploiter pleinement les avantages du modèle PaaS (Platform as a Service).

« Notre ambition était de doter l’entreprise du socle informatique nécessaire à l’accompagnement de sa croissance et de son internationalisation, tout en conservant le même niveau de sécurité. Par ailleurs, le temps libéré par l’infogérance et la maintenance de notre SI a permis à nos équipes de gagner du temps pour se dédier à des problématiques de développement et d’interfaçage avec nos différents métiers (supply chain, production et process industriels, finance et contrôle de gestion), ainsi qu’à des problématiques d’organisation et de restructuration de flux ou encore d’assistance opérationnelle aux utilisateurs ».

Richard Berlande

La solution

Cloud Temple fait alors le choix de s’associer à un prestataire de services spécialisé dans le conseil technique et les services managés cloud, notamment pour les applications critiques SAP, afin de l’accompagner dans le projet.

« Partenaires depuis 6 ans, nous sommes heureux que Serge Ferrari nous ait à nouveau renouvelé sa confiance pour cette nouvelle phase de son plan de transformation numérique. Ce succès nous conforte sur la stratégie d’hybridité que nous avions initiée 4 ans auparavant. »

Sébastien Lescop, Directeur Général de Cloud Temple

En 2018, Serge Ferrari fait un premier pas vers le Cloud Public en déployant la solution collaborative Microsoft Office 365.

En 2019, constatant une hausse significative de ses coûts d’hébergement et d’infogérance liés notamment à la croissance du groupe, le groupe décide de réaliser une étude de marché et de consulter différents acteurs. Après une étude d’optimisation concernant chacun des actifs IT en place, Cloud Temple propose à Serge Ferrari de basculer vers le Cloud Public Azure de Microsoft.

« Peu de sociétés ayant déployé des applications SAP avaient fait le choix d’un environnement hébergé en Cloud Public. Toutefois, après avoir validé la compatibilité de chaque serveur avec le nouvel environnement proposé, nous avons rapidement entrevu les gains liés à ce type d’infrastructure. Nous avons alors dimensionné l’ensemble de notre nouveau système d’information sur les conseils de Cloud Temple. »

Richard Berlande

La bascule est effectuée en janvier 2020, sans aucun incident et à périmètre constant, selon une approche de type ‘big bang’.

Les bénéfices

Aujourd’hui, les équipes IT de Serge Ferrari bénéficient du même niveau de sécurité qu’auparavant, ainsi que d’un catalogue de services Cloud élargi pour un coût nettement inférieur.

Concrètement, plusieurs leviers ont ainsi contribué à ces gains budgétaires :

  • Le dimensionnement au plus juste des ressources requises pour chaque applicatif, avec un paiement à l’usage
  • L’automatisation des plages horaires de fonctionnement des environnements, en particulier hors-production 
  • La suppression des serveurs, remplacés par des fonctionnalités natives d’Azure comme les serveurs de mises à jour
  • La réduction de la rétention de la sauvegarde des données dans le respect des exigences légales et des besoins métier 
  • Une simplification du déploiement des nouveaux serveurs 
  • Pour les ressources ‘pérennes’, un engagement long assurant une tarification plus agressive de Microsoft

Les choix technologiques de Serge Ferrari permettent à présent d’accélérer la mise en place de nouveaux projets métier centrés notamment sur l’offre de services digitaux pour leurs clients.

Ainsi, la mise en œuvre d’un système open-source Kubernetes est en cours de développement, avec pour ambition d’automatiser la gestion d’un catalogue de services au travers d’un portail digital.


Keep in mind

Newsletter

Stay informed of all the latest Cloud Temple news by subscribing to our newsletter now.