Cloud Temple est un fournisseur spécialisé de services d’hébergement et d’infrastructure de cloud privé pour environ 100 entreprises clientes en France. Créée en 2006 et centrée sur le service aux secteurs bancaire et industriel, Cloud Temple fait désormais partie de Neurones, un groupe technologique EUR500M coté sur le marché Euronext (symbole de cote : NRO).

Protection des ressources les plus stratégiques : les données

Pour Christophe Lesur, Directeur général de Cloud Temple, fournisseur d’hébergement cloud français leader du marché, il ne peut y avoir de demimesures ou de zones grises en matière de protection de données : « En tant que fournisseur de services, la sauvegarde revêt une importance stratégique : nous pouvons nous remettre de tout sauf d’une perte de données ».

Quand Cloud Temple a été lancé il y a plus de dix ans, l’entreprise a fait face à un défi : comment gérer efficacement plusieurs règles de sauvegarde différentes simultanément dans différents environnements de serveurs virtuels. L’entreprise a souhaité garantir une fiabilité complète dans la protection des serveurs de ses clients, sans imposer d’exigences insoutenables à son personnel de support technique.

« A cette époque, les solutions de sauvegarde étaient immatures lorsqu’il s’agissait de répondre aux besoins des fournisseurs de services », se souvient Christophe Lesur. « Il n’y avait vraiment rien sur le marché qui offrait une gestion rigoureuse de plusieurs règles de sauvegarde dans un cloud privé multilocataires, c’est pourquoi nous avons créé notre propre solution en interne ».

La solution Cloud Temple a pris la forme d’un planificateur avancé qui se connectait aux API VMware et sauvegardait les machines virtuelles dans un environnement de stockage IBM, à l’aide de la technologie ZFS pour assurer l’évolutivité et l’intégrité des données.

Dix années plus tard, et alors que la technologie développée en interne fonctionnait toujours aussi bien, Cloud Temple a déterminé qu’il n’y avait plus suffisamment de valeur ajoutée dans le maintien de sa propre solution. « La solution interne occupait trois employés à plein temps qui étaient plus utiles pour nous dans d’autres secteurs de l’entreprise », indique Christophe Lesur. « Nous avons décidé de rechercher une solution externe provenant d’un fournisseur qui comprenait nos défis spécifiques en tant que fournisseur de services cloud ».

Lire la suite >>ici<<